Skip to main content

Arrestations dans le cadre d'une opération antidrogue sous couverture Opération Sandstorm

Conformément à notre vision d'une collectivité sûre, sécurisée et saine, le service de police de Saint John a arrêté dix personnes, ce qui a entraîné plus de trente accusations criminelles liées à la drogue dans le cadre d'une opération d'infiltration en cours.

Le service de police de Saint John et le groupe intégré des crimes de rue du service de police régional de Kennebecasis ont dirigé cette opération d'infiltration de quatre mois visant les trafiquants de drogue de la rue dans la région du Grand Saint John. Au cours de l'opération Sandstorm, des agents d'infiltration ont acheté et saisi de la cocaïne, du crack, du crystal meth et du fentanyl.

À compter du mercredi 10 août 2022, les membres du Groupe intégré des crimes de rue, du Groupe des crimes graves, du Groupe de l'engagement communautaire, du Groupe de l'identité judiciaire, du Groupe canin et des services de patrouille ont commencé à arrêter divers suspects identifiés au cours de l'opération Sandstorm.

Depuis janvier 2022, le service de police de Saint John a répondu à plus de 100 appels de service liés à des surdoses. La propagation du fentanyl et d'autres opioïdes synthétiques a eu des effets dévastateurs dans une grande partie de l'Amérique du Nord. L'opération Sandstorm vise à décourager le trafic de drogues et à réduire la disponibilité des drogues illicites, améliorant ainsi la qualité de vie dans la région du Grand Saint John.

D'autres détails seront publiés une fois l'opération Sandstorm terminée.