Skip to main content
Image
Samuel de Champlain at Queens Square

Histoire

Les premières nations de Mi’kmaq et de Malécites ont donné naissance à Saint-Jean bien avant l’arrivée des Européens. 

Lors d’un voyage dans notre région en 1604, Samuel de Champlain a donné le nom de Saint-Jean à la rivière y coule en l’honneur de Saint-Jean-Baptiste. Après la révolution américaine, 14 000 loyalistes britanniques ont dû quitter les États-Unis et, en 1783, se sont installés à l’embouchure de la rivière Saint-Jean.  En 1785, la « ville des Loyalistes » a été constituée par la Charte Royale, faisant d’elle la première municipalité au Canada.

Aussi appelée la « ville du port », Saint-Jean est devenue un centre industriel de premier plan au dix-neuvième siècle, principalement grâce à un puissant commerce de construction navale La ville s’est rapidement développée, l’afflux d’immigrants le plus important ayant eu lieu pendant la Grande Famine irlandaise des années 1840, et c’est pourquoi s’est ajouté « ville la plus irlandaise du Canada » aux noms qui lui sont accolés.

Depuis, le port de la ville a continué à accueillir des gens de partout, et chaque groupe a laissé son empreinte sur la culture, l’architecture et la population de Saint-Jean.