Skip to main content
Image
Main Street North

Quartier nord

Mount Pleasant, Crescent Valley, Old North End, Spar Cove, Rockwood, parc Shamrock, Portland

Caractère. Historique. Urbain.

Dynamisme et occasions d’affaires caractérisent le quartier nord. La collectivité est plus dense, très proche du centre-ville, et regorge de lieux intéressants et insolites à visiter. Les restaurants, les magasins, les centres communautaires et les écoles sont en général accessibles par les transports en commun et à pied, bien que la voiture reste le moyen le plus simple de se déplacer. 

On y trouve une grande variété d’habitations, allant des maisons historiques aux maisons unifamiliales plus petites, en passant par toutes sortes d’appartements, et certaines zones de ce quartier sont en train de subir des transformations très attendues.

Bien qu’elle soit urbaine, cette collectivité possède également une quantité enviable de parcs, dont le parc Rockwood qui, avec ses 2 200 acres, est l’un des plus grands parcs urbains du Canada. Le parc Shamrock est une installation de loisirs de plein air très active pour la ville. 

Le quartier de Mount Pleasant est considéré comme la première banlieue de la ville. En 1888, Robert Reed a fait construire un hôtel ressemblant à un château au sommet de Mount Pleasant, ce qui a incité d’autres hommes d’affaires à construire d’opulentes maisons dans la région qui reste un endroit de choix où vivre et à visiter. Plus près du parc Rockwood, les grandes et petites maisons individuelles non attenantes sont la norme.

Le « Old North End » était autrefois une ville en soi, connue sous le nom de Portland. Jusqu’en 1889, son commerce était tributaire du fleuve, où les bateaux fluviaux chargeaient et déchargeaient des marchandises à destination et en provenance de l’intérieur du Nouveau-Brunswick. Aujourd’hui, les résidents de ce quartier bénéficient d’une excellente liaison piétonne avec le centre-ville par le passage du port.

Les limites et les données utilisées pour définir les quartiers dans cette section sont fournies par Statistique Canada sous forme de secteurs de recensement et peuvent ne pas refléter les noms et les limites exactes des zones locales. Tous les efforts ont été faits pour inclure autant de noms locaux que possible.